Lifestyle

Maman j’ai cru mourir – Vie à l’école

Je pourrais écrire un livre sur les aventures de “La petite crevette a l’école” ! Mais décidément, on a vraiment pas de bol.

La vie à l’école peut parfois être difficile pour certains. Mais en ce moment, la petite crevette vit encore de drôles d’histoires, assez désagréable je dois dire.

CHAMAILLERIES D’ENFANTS

Cela fait déjà quelques mois que Lana me parle d’une petite fille de sa classe, qui l’embête et l’insulte. Au début, nous lui avons demandé de s’éloigner de cette petite, de lui demander de la laisser tranquille. Chose qu’elle a fait, à plusieurs reprises.

Elles ont les mêmes copines, sont dans la même classe, vont au même cours de danse…

J’étais loin d’imaginer  les proportions que çela allait prendre. Cette petite m’a une fois interpellé pour que je lui achète les mêmes robes que Lana. Une autre fois, elle m’a imposé sa venue à l’anniversaire de Lana (sachant que les cartes d’invitations ne sont pas prêtes, et que son anniversaire n’est que dans 2 mois). Elle s’en prend à Lana si cette petite se fait rejeter par d’autres… Et dernièrement, j’ai appris que cette petite lui collait littéralement au train en lui répétant sans cesse “Tu joues avec moi, tu joues avec moi, tu joues avec moi… si tu ne joues pas avec moi, je le dirais à mon papa!” Bah dis le à ton père j’ai envie de te dire !!!!!

Wouah !!! Je veux bien croire qu’il faut laisser ses enfants se défendre seuls, laisser le corps enseignant s’en charger, mais quand j’entends parler de cette petite, tous les jours, midi et soir (voir même parfois le matin), c’est très oppressant. Le plus surprenant, c’est que les autres parents s’en plaignent aussi, mais visiblement, c’est Lana qui prend le plus cher! Encore et toujours, ras-le-bol qu’elle soit encore une fois la tête de turc!

J’en avais déjà touché deux mots à l’instit, mais bon, sans réelle conviction. Et puis à la danse, j’en ai profité pour parler (gentiment) avec son papa. Visiblement, lui aussi entend parler de ma fille, s’en plaindre …. Il a vraiment été compréhensif, en me rassurant sur le fait de demander à sa fille d’arrêter l’embêter. Finalement, le fait d’être intervenue auprès de son père aura permis aux deux petites de jouer sans se fâcher. Mais je réalise malgré tout, que Lana ne sait pas encore se défendre seule, se faire comprendre, elle n’aime pas les confrontations. Je crois que l’année prochaine, je vais l’inscrire au judo ou karaté, afin qu’elle puisse avoir plus d’assurance, et moins de crainte vis à vis des autres, surtout pour les envoyer sur les roses.

MAMAN, J’AI CRU MOURIR

View this post on Instagram

🙄Sacrée journée qu'elle aura vécu hier. Je m'attendais à une nuit pleine de cauchemars et de douleurs mais finalement, elle a très bien dormi. 👍Plus de peur que de mal (et surtout d'inquiétude pour moi), ma petite crevette va beaucoup mieux ce matin. 🤗L'otite n'est plus douloureuse, mais elle garde encore les marques d'hier matin sous les yeux et la gorge. Elle a le moral et c'est ce qui compte le ➕. ➡️Aujourd'hui ce sera donc journée cocooning, bien au chaud.. on avisera pour l'école demain… 🔥Mais je pense sincèrement à envoyer un sympathique message au directeur pour cette question de sécurité ! Ça aurait pu être pire, mais heureusement, sa bonne étoile a veillé sur elle❤️ Par contre grosse déception, y a plus de neige ! Bonne journee à tous

A post shared by PopotamFamily 💋 (@popotamfamily) on

Et puis cette semaine, c’est le drame! Je viens récupérer ma puce le midi comme d’habitude. J’entends la maîtresse dire “ne t’inquiètes pas, je vais expliquer à maman”! Oh punaise ! qu’est-ce qu’il se passe ? Encore des coups ? Encore des insultes, c’est qui cette fois ???

Rien de tout ça. Lana a coincé la capuche de son manteau dans la porte des toilettes qui donne sur la cour. La porte a claqué d’un coup (faut comprendre que ce sont de vieilles portes lourdes, sans retenues). La capuche l’a étranglée, bloquant ses bras par la même occasion, ce qui l’empêchait d’ouvrir son manteau pour se dégager de là. Il n’y avait plus personne, chose que je ne comprends pas d’ailleurs… Elle a tellement hurlé qu’une maîtresse, qui passait par là, heureusement, l’a entendu et est intervenue. Plus de peur que de mal, il n’empêche qu’elle a été traumatisée. Elle s’est littéralement retrouvée pendue par sa capuche, je n’arrive pas encore à comprendre comment cela a bien pu se passer. Elle a dit à sa maîtresse qu’elle avait cru mourir car le manteau commençait à l’empêcher de respirer. C’était durant la fin de la récrée du matin. Je l’ai récupéré à midi et quart, ils ne m’ont même pas appelé ! Elle avait le visage bouffi, les yeux rouges, et une belle marque autour de son cou. 

Je l’ai gardée avec moi tout le reste de l’après-midi. Nous avons fait du shopping pour se changer les idées et puis nous sommes rentrées car le rdv avec notre médecin était pour bientôt. Elle s’est mise à hurler d’un coup. J’ai cru qu’il y avait un lien de cause à effet. Elle se plaignait énormément de son oreille, même côté que les marques autour du cou. Elle aura hurlé ainsi jusqu’à ce que nous voyons notre médecin, qui s’est vu être très rassurant. Rien du côté de la gorge malgré les marques, mais une belle otite “externe” très douloureuse.

Me voilà donc rassurée, et elle aussi d’ailleurs ! Après les médocs, dont une anesthésie local, elle n’aura pas hurlé longtemps, surtout en voyant la neige tombée, elle a très vite pensé à autre chose (merci la neige)

Physiquement, elle va beaucoup mieux. Ses yeux sont encore rouges et gonflés, mais elle s’amuse, à cuisiner avec moi ses sucettes au chocolat. La marque autour de son cou n’est pas encore partie, mais plus de peur que de mal ! Par contre, j’ai écrit au directeur afin de lui signaler l’incident, ainsi qu’aux représentants des parents d’élèves, pour qu’ils trouvent une solution pour que cela ne se reproduise plus! 

Cela fait désormais une semaine que l’incident s’est produit. Pour finir la semaine en beauté, elle a eu droit à un vaccin.. Oh joie !! 

Elle n’a pas eu le moral du weekend et même pour tout vous dire, quand on lui a annoncé qu’on partait voir Mickey bientôt, elle n’a pas souri un seul instant! Elle qui l’adore, sa réaction me surprend. Ce matin, avant de partir à l’école, elle était en larmes. Elle me disait qu’elle avait peur d’aller dans les toilettes de l’école. Peur de se retrouver encore une fois coincée. Avec la maîtresse, nous avons pris le temps de discuter de la situation avec elle. Maîtresse pourtant si froide, elle m’a surprise par sa tendresse envers ma fille, en lui expliquant d’une voix douce le déroulement de la journée, et l’accompagnement mis en place.

En la récupérant ce midi, elle était tout sourire. Une de ses copines l’a accompagnée. Lana a senti une bienveillance autour d’elle qui lui a beaucoup manqué. J’ai tout de même pris rdv chez la psy, afin que Lana puisse exprimer à sa façon ses émotions (même si elle le fait déjà à la maison), mais aussi pour que la psy nous aide à trouver les bons mots quand ce genre de situation se produit.

Bonjour à tous, je suis Sarah de la Popotamfamily. Maman bretonne d'une petite crevette de 5 ans, nous partageons avec vous, toutes nos découvertes, nos tests, coups de cœur. Recettes de cuisine, lifestyle et tests en tout genre, bienvenue chez nous!

5 commentaires

  • soizicfamily

    Mon fils a 10 ans .il a été tapé, insulté pendant des mois sans que personne ne le voit .un jour il ne voulait plus aller à l école à s en rendre malade.on a cherché et trouvé d ou cela venait.on a mis deux mois à résoudre le soucis car cela est pris trop à la légère dans les écoles.depuis tout petit il a pratiqué le karaté cela l aide à avoir plus confiance mais pas à se dire que c est cet enfant qui a un problème . Maintenant j espère que cela est derrière nous mais je sais que ces amis le soutiennent et sont la pour lui si besoin à l école.

    • Popotamfamily

      tu as raison c’est tout à fait ça, et surtout ma crainte. On a rdv chez le psy vendredi, on va bien voir comment faire face avec elle, à tout ça…
      A cause de son “accident”, l’école a pris des mesures pour qu’aucun enfant ne se balade seul… il était temps

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé !!!
%d blogueurs aiment cette page :