Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Lifestyle

Happy birthday ma petite Lana

Avant d’aller plus loin, je tiens à tous vous remercier pour tous vos petits mots doux, que ce soit en MP, sur le messenger de la page, par mail… Un énorme merci pour elle, ça lui fera très plaisir de voir que vous avez pensé à elle aujourd’hui.

Et oui, 5 ans aujourd’hui !! Je n’y crois pas. Je le redis encore, le temps passe si vite! Je crois que devenir maman a changé ma vie. Ma petite Lana l’a embellie, l’a rendue moins monotone. J’adore cette complicité que j’ai avec elle, nos parties de rigolade, nos chamailleries, nos moments calinous et activités entre filles. Je crois qu’avoir un enfant ça n’a pas de prix, tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas vraiment comprendre cette alchimie qui se passe, juste entre nous. Et pourtant ce n’était pas gagné.

Je reviens pas sur les cauchemars après l’accouchement hein ! La page est belle et bien tournée, ce n’était qu’un mauvais moment à passer (bon 4 ans quand même), mais on va dire que je laisse tout ceci derrière moi, pour ne profiter que de ces instants magiques.

FontCandy (113).png

On aura mis deux ans et demi pour que je puisse enfin tomber enceinte. On avait fait des tests au bout de deux ans pour voir si l’un d’entre nous n’avait pas un souci quelconque. Mais rien. Peut être un blocage, peut être une mauvaise perception de la période d’ovulation… J’en sais rien, mais ce que je sais, c’est que la glaire cervicale est infaillible pour tomber enceinte. Elle aura été mon repère dès que je me suis aperçue de ça, mon test fut enfin positif!

J’ai passé 9 longs mois plutôt sympa. Bon mis à part les nausées, les douleurs lombaires, les 10 kgs de plus, les jambes lourdes toussa toussa, c’était formidable de la sentir en moi, bouger, gesticuler dans tous les sens, et faire la fiesta à 5h du mat…..

Même sa naissance était magique ! Peu de douleurs puisqu’ils m’avaient posé très rapidement la péridurale (ou père dural pour les intimes)… Elle est sortie en 3 poussées et pouf, la voilà sur mon ventre. Elle était calme, elle n’a même pas pleuré, ce qui m’a beaucoup inquiétée. Pour moi, un bébé qui sort du ventre de sa mère pleure, mais pas elle! Je crois qu’elle était tellement épuisée, qu’elle ne voulait qu’un câlin. Elle était toute belle, la peau blanche, les lèvres toutes roses, les cheveux noirs (on aurait dit blanche neige MDR!! )

Elle a fait ses nuits tout de suite. Je crois qu’elle avait senti que j’avais besoin de repos, et que je ne pouvais pas m’occuper d’elle. J’ai du faire durant mes trois semaines à la mater, au moins deux milles photos d’elle (sérieusement, je ne ment pas), fallait bien que je m’occupe!!

Et puis nous sommes rentrées chez nous, et les choses se sont faites en douceur. Elle dormait tout le temps, ce qui lui a valut une plagiocéphalie (malgré les nombreuses séances d’ostéo). Elle se réveillait, mangeait, et s’endormait, soit 1h après, soit pendant le biberon. La transition de jeunes adultes à jeunes parents fut vraiment facile pour nous…. 

Quand je regarde ses photos ou ses vidéos, je la trouve tellement discrète, toute mimi et toute sage ! C’est mon bébé bonheur ! Elle a grandi, elle a changé, elle a mûri, elle m’impressionne car elle parle vraiment bien pour son âge, d’ailleurs son premier mot était tableau…. future artiste peut être ?

Le temps a passé, elle s’est fait de nouveaux amis dans le quartier, à l’école, et s’épanouie de jour en jour.

Mais elle nous aura fait quand même de belles frayeurs. Déjà à 4 mois, les otites sont apparues… Ce fut un long moment de solitude avec notre médecin (que nous voyons tous les 15 jours à cause de ça), jusqu’à ce qu’ils lui posent les diabolos à 3 ans. Ni antibiotiques, ni lavement de nez, ni homéopathie pouvaient régler ce problème… 

 

Ensuite, il y a eu les angines blanches, qui ont démarré l’année dernière… Une angine blanche … par mois … Au bout de quelques mois, nous sommes partis aux urgences, encore, et on voulait nous renvoyer à la maison, encore.. Mais j’ai insisté cette fois, on en pouvait plus. Elle était blanche comme un linge, toujours malade, cernée comme pas possible, mais aucun médecin ne s’inquiétait, jusqu’à ce que je braille, que je m’époumone, et qu’ils m’écoutent enfin! Prise de sang, analyse d’urine, les taux sont mauvais, son potassium est trop bas…

Ce périple de 3 jours à l’hosto nous aura enfin donné l’occasion de poser un nom à son problème. Le syndrome de Marshall. Bien sur, c’est bénin, c’est rassurant de savoir enfin ce qu’il se passe, et de ne plus passer pour une folle, une mère méga poule avec son enfant…

Aujourd’hui, elle va mieux. Le traitement fonctionne parfaitement bien, pour le moment. On peut enfin sortir le weekend et ça fait du bien. En plus, je peux marcher plus longtemps qu’avant, alors on en profite à fond.

C’est ça, on profite de la vie aujourd’hui. On ne la subit plus comme avant, en restant toujours en attente d’une prochaine crise pour la petite, d’une douleur insupportable pour moi. 

 

Je suis contente, vous ne pouvez pas savoir à quel point. Les épreuves ont été dures à passer, mais on l’a fait! Je revis. On revit !

Maintenant se pose la question du petit frère ou de la petite sœur. On avait également essayé durant deux ans (car je ne voulais pas avoir d’enfants avec un grand écart d’âge). Mais ça ne l’a pas fait. Encore un blocage peut être ? C’est possible car j’ai très peur du prochain accouchement, ou plutôt des suites de couches. Je me dis qu’une césarienne pourrait m’aider, cela éviterait de toucher le nerf, et d’éviter encore une hémorragie… Je ne sais pas, mais de toute façon, tout ceci est remis de côté tant que je n’ai pas signé le CDI. On ne pourra pas se permettre de gérer deux enfants avec seulement un salaire, ce serait fou, c’est mon avis.

Mais elle me réclame quand même et me dit “tu sais maman, si tu as une autre fille, je lui prêterais mes jouets et mes vêtements, parce que j’ai déjà ce qu’il lui faut pour elle. Par contre, si c’est un garçon, ben là maman, je sais pas quoi faire… Je pourrais quand même lui prêter mes jouets, mais pas mes robes hein! Tu lui rachèteras des vêtements ? Hein maman!!”

number cake 21

Ce matin, elle s’est réveillée comme son père, à 6h30 (sachant que notre réveil sonne à 7h30). “Papa, t’as oublié quelque chose???” BON ANNIVERSAIRE, criera-t-il en la mangeant de bisous… Elle se pose ensuite dans notre lit, se penche vers moi et me dit “Maman, je suis réveillée, tu n’as pas oublié quelque chose ??”

C’est simple, hier soir elle ne voulait pas se coucher, elle était encore réveillée à 23h. Ce matin, debout aux aurores, par peur qu’on oublie que c’est son anniversaire, mais surtout pressée de montrer à tout le monde SON gâteau d’anniversaire.. Elle était toute fière devant la maîtresse. MOI J’AI 5 ANS !” et moi je prends un sacré coup de vieux !

Bonjour à tous, je suis Sarah de la Popotamfamily. Maman bretonne d'une petite crevette de 5 ans, nous partageons avec vous, toutes nos découvertes, nos tests, coups de cœur. Recettes de cuisine, lifestyle et tests en tout genre, bienvenue chez nous!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :