Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Lifestyle

Fortes émotions, semaine compliquée

Tout est dit dans le titre.


Cette semaine fut très compliquée à gérer émotionnellement.

A notre retour de vacances, ma petite sœur est venue nous rejoindre à la maison, pour passer ses vacances sous cet air breton.

Afficher l'image d'origineBeau temps, beau soleil, et belle chaleur en perspective, que de belles sorties prévues pour lui faire visiter notre petit coin “de paradis”.

J’ai 11 ans d’écart avec elle, je ne l’ai pas vu grandir puisqu’au moment de son adolescence, j’étais partie vivre ma vie, avec mon homme d’aujourd’hui. 

Ce fut l’occasion pour nous deux de nous rapprocher, de renouer des liens oubliés durant tout ce temps, et surtout à cause de la distance.

ces vacances furent bénéfiques autant pour elle que pour moi, mais également pour ma petite crevette qui adore jouer avec elle !

Ces 15 jours passèrent vite, trop vite d’ailleurs. J’ai cet arrière goût de trop peu, à croire que je n’ai pas assez profité d’elle, que je n’ai pas pu lui dire tout ce que je ressentais… bref, vous la connaissez surement cette sensation qu’il manque quelque chose…

Le jour où elle partait, nous récupérions notre petite nièce, afin qu’elle passe aussi quelques jours de vacances avec nous, pour le plus grand plaisir de petite crevette !

Piscine, jardin, promenades, glaces, bonbons, dessins-animés et surtout jouets…. Tout y est passé ! 

Ces quelques jours sont passés également très vite, et nous ont donné un petit aperçu de ce qu’est la vie à 4.. avec deux enfants… là, je dis bravo aux parents qui arrivent à gérer leur planning et les activités pour deux enfants, parce que sincèrement, je trouve que c’est énormément de boulot!

Pour son dernier jour chez nous, nous avions prévu de nous rendre chez leur mamie, afin que sa mère puisse la récupérer plus facilement. Des travaux étaient prévus.

Et oui, ma belle-mère étant à la retraite, il faut impérativement démonter les deux grands poulaillers qui n’abritaient plus que des ronces, mauvaises herbes et autres cochonneries.

Afficher l'image d'originePapa Loulou ayant grandit à la campagne, connait parfaitement cet environnement, et le travail que ça demande. On ne croirait pas comme ça, mais je trouve que les agriculteurs sont des personnes extrêmement courageuses, insensibles à la douleur, et au dur labeur que ce travail demande!

Mon cher et tendre mari travaille donc avec une faucille, fraîchement aiguisée pour l’occasion, afin de débarrasser l’un des poulaillers de ces fameuses ronces.

Je ne rentre pas dans le détail, mais quand quelques heures plus tard il reviendra à la maison, c’est d’une voix tremblante qu’il me demandera de monter vite fait la petite à l’étage.

Je ne comprends pas sur le coup pourquoi… Qu’est-ce qu’il se passe encore?

La petite montée, je descends très vite pour voir ce qui se passe. MY GOD !!! 

Afficher l'image d'origine1/0 pour la faucille, elle ne l’a pas loupé sur ce coup là ! J’imagine tout de suite le pire, il a perdu son doigt, il va tomber dans les vapes ?

Non, rien de tout ça. Il n’a qu’une coupure nette, qui saigne énormément, mais je stresse tout de même quand il nous demande d’appeler les pompiers. Ce n’est pas dans son habitude, lui aussi, insensible à la maladie et à la douleur, mon homme fort et insensible souhaite qu’on appelle les pompiers. Ok, là ça va pas du tout. 

Ils arrivent au bout de 5 minutes (c’est top, ils ne sont vraiment pas loin, et connaissent très bien l’adresse).

Sa plaie arrête de saigner. On le chambre un peu, ce n’est pas grand chose, à première vue, mais dans la pièce, personne n’est médecin!

Ils l’embarquent à l’hôpital pour vérifier tout de même l’état de son doigt, si rien n’est touché, si ce n’est pas plus grave! Après tout, il n’est pas coupé avec un couteau que je sache!

L’après-midi fut très longue. Avec ma belle-maman, on s’occupe comme on peut, mais on attend. On attend de ses nouvelles… 

C’est à ce moment là en le revoyant partir avec les pompiers, que j’ai réalisé ce qu’il a pu ressentir le jour de mon accouchement, ou le jour où moi aussi j’ai du partir avec les pompiers pour une crise hépatique. On attend, on ne sait pas quoi faire… Il s’ait imaginer une vie sans moi, et je me suis imaginée une vie sans lui. C’est tout simplement inimaginable. J’avais cette sensation de me retrouver seule au monde ! J’aime pas du tout ! En fait, je l’aime plus que tout! Put*** de faucille !! 

Afficher l'image d'origineEnfin il m’appelle, il doit se faire opérer le lendemain. Même si au premier abord, la plaie ne saigne plus, la coupure est beaucoup plus profonde qu’on ne l’imaginait. Un des tendons est touché, il faut opérer le lendemain.

Nous voilà donc rentrer à la maison. J’ai mal pour lui, tellement qu’il souffre. Au lieu de le garder sous surveillance, ils l’ont laissé repartir sans anti-douleur… c’est quoi encore cet hôpital, c’est pas sérieux, surtout s’il revient le lendemain !

Il se réveillera plus tôt et partira tout seul, en voiture avec son doigt blessé, pour se faire opérer! Il est tellement têtu qu’il n’a pas voulu que je l’emmène!

La journée sera très longue! Il reviendra le soir, en taxi cette fois, pour me dire que son tendon est réparé et qu’il faudra attendre le prochain rendez-vous avec le chirurgien pour connaître les suites de soins.

Séquelles, pas de séquelles? Il n’aura aucune info pour la suite. Lui qui bosse également dans la bureautique, ne saura pas si son doigt sera apte à taper sur un clavier ou non. 

Je m’en fais peut être trop, mais ça a été pour moi les 48h les pires de ma vie! Ne pas savoir, attendre et le voir souffrir… C’EST TOUT CE QUE JE DÉTESTE !

Au final, cette semaine fut riche en émotion. Tout d’abord le départ de ma petite sœur, celui de ma petite nièce, et la blessure de mon loulou ! 

En fait, je suis trop émotive, je m’attache beaucoup aux gens, c’est vraiment polluant par moment…

Afficher l'image d'origine

 

Bonjour à tous, je suis Sarah de la Popotamfamily. Maman bretonne d'une petite crevette de 5 ans, nous partageons avec vous, toutes nos découvertes, nos tests, coups de cœur. Recettes de cuisine, lifestyle et tests en tout genre, bienvenue chez nous!

4 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :